Devblog : Refonte de l'artisanat

Nouvel article sur le devblog, Eskarina nous parle aujourd'hui de la future refonte de l'artisanat.

99ca64a57f0ab5d9792f4487f424addd.jpg

Elle y explique les nouvelles mécaniques, les améliorations et l'interactivité pensées pour la refonte de cette feature. Attention, changements en vue.

Notez d’abord que tout ce qui sera évoqué dans ce devblog est pour l’instant à l’état de concept et ne sera pas implémenté dans la mise à jour de février, c’est-à-dire qu’il s’agit là de nos intentions et de nos interrogations. Même si les principes de base énoncés ici demeureront, de nombreuses choses pourront être amenées à évoluer ou à changer au cours du développement de la fonctionnalité. À ce jour, nous n’avons pas encore de date à vous annoncer pour sa mise en ligne.

Avec cette refonte, nous voulons vous apporter une mécanique de jeu réellement intéressante. En somme, nous voulions vous demander autre chose que de récolter des milliers de ressources et de lancer des séries de 500 fois la même recette, puis « d’AFK » pendant 2h30 le temps qu’elles se réalisent. Nous souhaitons vous donner une possibilité de gestion, des choix à faire (et donc des possibilités d’optimisation) pour faire de l’artisanat un « jeu dans le jeu » et, de fait, récompenser ceux qui s’y investissent le plus au même titre que ceux qui s’investissent dans le « PvM » de Wakfu.

C’est bien beau tout ça, nous direz-vous, mais la vraie question dont vous mourez d’envie d’avoir la réponse est : « Comment comptez-vous arriver à vos fins et répondre à nos attentes ? »

À l’instar de ce qui a été fait pour les guildes et les Havres-Mondes, nous désirons axer notre design vers un système de gestion fondé sur ce que l’on appellera des « tâches », qui comprendront évidemment des recettes pour concevoir des objets, mais pas seulement !
Sans plus attendre, voici un petit aperçu des différents concepts en cours de réflexion pour cette feature.
 

Concept initial


La plus grande nouveauté de ce système, et celle qui risque de vous déstabiliser le plus, c’est que vous ne serez pas un simple artisan qui confectionne lui-même ses objets. Vous deviendrez un entrepreneur qui gère tout un atelier d’artisanat, comprenant stock, kamas, main-d’œuvre, outils, contrats et j’en passe ! Le principe est simple : votre personnage sera le maître d’œuvre et le « chef d’orchestre » qui se chargera d’assigner des tâches et des réalisations à la main-d’œuvre qu’il aura lui-même engagée.

Voici un aperçu de tous les concepts qui vont se greffer à ce système. Encore une fois, nous vous rappelons que ce sont des envies de notre part, des intentions, mais que beaucoup de choses peuvent encore changer.
 
acf7e7fc13f9d9b92032a8c91ae85f68.png
 

Les tâches d'artisanat


Nous parlerons en premier lieu des tâches d’artisanat qui seront le cœur du système.

Une « tâche » est une action que vous lancez en tant que maître d’œuvre, tout simplement.

Il y a de nombreuses tâches possibles : la réalisation classique d’un objet par vos artisans, mais aussi par exemple le recrutement d’un nouvel ouvrier. Pour gérer vos tâches, vous aurez à votre disposition un maximum de 9 emplacements de tâches (communs à tous les métiers). Chaque tâche occupera donc un emplacement pour la totalité de sa durée de réalisation. Cette durée pourra aller de quelques secondes à plusieurs jours ! Eh oui, certaines tâches, notamment pour fabriquer des objets légendaires, pourront prendre plusieurs jours pour être menées à terme.

Tout le système reposera donc sur ce principe de tâches qui auront une durée bien définie selon ce qu’elles vous permettront de faire ou de fabriquer. Avec vos 9 emplacements, vous pourrez lancer 9 tâches en parallèle. Dès que l’une d’entre elles sera finie, vous pourrez en récupérer le résultat, ce qui libérera un emplacement et vous permettra d’en lancer une nouvelle.

Vous commencerez avec 1 seul emplacement de tâche, et pourrez en débloquer des supplémentaires au fur et à mesure de votre progression dans vos métiers en accomplissant des objectifs sous forme d’exploits.

Le grand changement pour vous, c’est que vous allez pouvoir continuer à jouer de façon tout à fait normale pendant que vos tâches se réaliseront d’elles-mêmes, de la même façon que vos Sidoas construisent vos bâtiments de Havre-Monde. Votre rôle sera de gérer tout ce petit atelier, vous assurer d’avoir assez de matériaux et d’ingrédients pour relancer une tâche dès que la première sera finie afin de rentabiliser au maximum votre temps et votre progression.
 

La main-d'oeuvre


Pour exécuter vos tâches, vous allez avoir besoin de main-d’œuvre !

Puisque ce n’est plus votre personnage qui mettra la main à la pâte, il faut bien que quelqu’un s’en charge pour vous. La main-d’œuvre représentera des ouvriers qualifiés que vous allez utiliser pour accomplir vos tâches. Et c’est vous qui allez devoir les recruter via des tâches spécifiques (exemple : lancer la tâche « Recruter un Apprenti Bijoutier »). Ces recrues sont des « matériaux » requis pour lancer des tâches mais qui ne seront pas « consommés » à la fin d’une tâche contrairement aux ingrédients d’artisanat.

Une fois la tâche finie, vous pourrez de nouveau disposer de la main-d’œuvre que vous venez d’utiliser. La main-d’œuvre « de base » n’apportera pas de bonus et permettra seulement de lancer vos tâches. Cependant, certains ouvriers plus expérimentés (exemple : un Maître Bijoutier) apporteront des bonus, par exemple une réduction du temps de la tâche.

Certaines tâches pourront nécessiter plus d’un ouvrier à la fois, et / ou de la main d’œuvre optionnelle pourra être ajoutée pour réduire le temps nécessaire. 
 
37df4ee04bf2d56b9605a82efcae3a8f.png
 

Les outils


À l’instar de la main-d’œuvre, les outils (exemple : Marteau d’Armurier, Enclume de Forgeron, etc.) seront des matériaux pouvant être requis (nécessaires) ou optionnels lors de la réalisation de tâches entraînant la confection d’un objet.

Contrairement à la main-d’œuvre, un outil pourra être consommé sous certaines conditions lors de la réalisation d’une tâche. Outre le fait qu’un outil sera nécessaire pour lancer une tâche de fabrication, il permettra d’améliorer le taux de réussite d’une recette.
 

Les contrats


La refonte apportera un système de contrats (assimilé à du craft sécurisé) vous permettant de passer une commande auprès d’un artisan que vous aurez choisi.

En effet, vous pourrez faire une demande auprès d’un artisan avec une proposition de prix : libre ensuite à lui d’accepter le contrat tel quel ou de faire une contre-proposition, et ainsi de suite. Ces contrats seront donc négociés en « ping-pong ».

Dans l’interface de contrat, le joueur demandeur mettra de sa poche une partie, la totalité, ou aucune des ressources nécessaires à la fabrication de l’objet qu’il désire, ainsi qu’une somme en kamas (ou non).

Ce sera ensuite à l’artisan de compléter (si nécessaire) avec ce qui manque pour que la recette soit réalisable.

Une fois tous les ingrédients présents, l’artisan pourra lancer le contrat, ce qui lui occupera un emplacement de tâche.
L’objet fabriqué arrivera ensuite directement dans l’inventaire du premier joueur, concluant ainsi la réalisation du contrat. 
 

La notation des artisans


Nous intégrerons à ces contrats un système de notation qui vous permettra de donner une appréciation sur un artisan.

Cette appréciation sera unique d’un joueur à l’autre. Elle apparaîtra sûrement sous forme de notation 0 à 5 sur 3 ou 4 critères. Par exemple : Sympathie, Rapidité, Prix et possiblement Efficacité.

Un classement des artisans sera affiché avec la moyenne des notations afin que les clients aient une indication.

Nous passons sur les détails, mais nous avons envisagé quelques systèmes qui empêcheront évidemment de « muler » ces notations. Celles-ci seront purement indicatives et n’apporteront rien de concret : en somme, elles fonctionneront comme les notations des sites marchandssur Internet.
f972bbc8bb0f58f80aa20f0e7c3ff367.png
 

Rechercher un artisan


Pour que vous puissiez trouver un artisan auquel proposer un contrat, un système d’« artisans disponibles » sera mis en place afin qu’ils puissent s’inscrire et y apparaître lorsqu’ils seront connectés au jeu, et ainsi recevoir des commandes et des contrats.

Cela devrait grandement faciliter la recherche d’artisans disponibles (et compétents !) pour la proposition de contrats.

À terme, nous voulons qu’il soit possible de lancer un contrat auprès de tous les artisans (et non d’un seul en particulier), mais cet aspect de la fonctionnalité ne sera pas mis en jeu dans l’immédiat.
 

Le classement (ladder) des meilleurs artisans


Nous voulons faire de l’artisanat de haut niveau une compétition entre les joueurs permettant de définir qui sont les meilleurs artisans.

De fait, un classement sera mis en place et publié pour chaque type d’artisanat afin d’indiquer qui sont les meilleurs artisans du moment, et d’orienter la recherche des clients parmi le tableau des « artisans disponibles ». 
 

La compétition d'artisanat pour les THL


Nous réfléchissons également à la mise en place d’un gameplay spécifique aux artisans de haut niveau pour les mettre en compétition afin d’en sortir un classement spécifique.

Le but sera évidemment d’enrichir le gameplay, plutôt que d’en faire un simple « je monte mon métier au niveau max et c’est tout ».

Cette compétition sera un concours composé de 2 types d’épreuves bien distinctes reposant sur la connaissance du métier concerné. Ce concours définira le classement qui fonctionnera par saisons et par types d’artisanat : cette réinitialisation régulière du ladder permettra de renouveler sans cesse le top du classement en fonction de l’investissement de chacun dans une période donnée.

Notons enfin que les meilleurs artisans du classement auront accès à des recettes spécifiques qu’eux seuls pourront confectionner !
 

L'accès depuis le Web


Vous avez bien lu.

Tout notre système a été envisagé de sorte que, puisque vous lancez des tâches pour une durée définie en gérant certains paramètres, vous puissiez administrer votre atelier d’artisan depuis une interface web sensiblement identique à celle en jeu.

Ainsi, si vous avez juste besoin de vous connecter 5 minutes pour récupérer le résultat de vos tâches et en lancer de nouvelles, nous souhaitons que vous puissiez le faire depuis un navigateur web sans avoir à vous connecter au jeu, ou encore depuis votre smartphone ou votre tablette !  

672199d97a20d21a2dc0475e0ee2c2f3.png
 

L'hôtel des ventes d'artisanat


Afin de faciliter les transactions pour les artisans, nous pensons mettre en place un HdV réservé à l’artisanat pouvant stocker les ressources servant aux métiers.
L’idée est que cet HdV puisse être utilisé également depuis le site web par les joueurs déconnectés afin qu’ils puissent faire leurs achats et lancer leurs tâches même s’ils ne peuvent pas se connecter au jeu.
 
 
Vous avez encore des questions ?  Notre FAQ y répond sûrement.

Vous avez des retours ? Le forum est là pour ça ! N’hésitez pas à nous en faire part pour que nous puissions les communiquer aux GD.

Enfin, nous tenons à le répéter : la refonte du craft n’est pas prévue pour la mise à jour de février, et nous ne savons pas encore à quelle date elle sera implémentée en jeu. Quoi qu’il arrive, la bêta vous sera ouverte assez en amont pour que vous puissiez anticiper tous les changements que cela va amener, ou nous faire part de vos réactions à chaud le moment venu.
Source : http://www.wakfu.com/fr/mmorpg/communaute/devblog/billets/415029-wip-refonte-artisanat

Que pensez-vous de Wakfu ?

91 aiment, 50 pas.
Note moyenne : (152 évaluations | 35 critiques)
5,7 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Wakfu
(74 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

486 joliens y jouent, 1052 y ont joué.